Qualité de l’environnement intérieur (IEQ)

Pour obtenir une qualité d’environnement intérieur (QEI) de haut niveau, le concepteur doit envisager des méthodes permettant d’introduire les volumes adéquats d’air extérieur dans les espaces à des fins de dilution (QAI) tout en maintenant la température et les niveaux d’humidité de l’environnement intérieur et en y diffusant l’air conditionné sans engendrer des niveaux élevés de perturbation acoustique.

Qualité de l’air intérieur (QAI)

Recommended Ventilation RateAyant une marque qui offre des solutions d’air extérieur dédiés, il y a deux parties pour soutenir les objectifs de la QAI de n’import quel projet de CVCA. Le premier est directement relié à l’équipement fourni. Il faut s’assurer qu’il satisfait à tous les codes et à toutes les normes habituelles. Il doit aussi intégrer des niveaux adéquats de filtration ainsi qu’une conception appropriée des ouvertures d’admission et d’évacuation de l’air de façon à prévenir la possibilité d’un réentraînement ou d’un court-circuit et d’éliminer le risque de prolifération microbienne sur ou dans le système.

À cet effet, tous les systèmes semi-personnalisés de Venmar CES sont équipés des éléments suivants :

  • Parois extérieures, portes, cloison centrale, paroi supérieure et structure de base à rupture thermique en métal à conductivité thermique limitée pour maximiser le transfert de chaleur et minimiser la possibilité de condensation sur les surfaces intérieures ou extérieures
  • Construction à double paroi permettant d’éliminer une éventuelle érosion du matériel dans le flux d’air d’alimentation
  • Bacs à condensat inclinés et matériels QAI de manière à prévenir la prolifération microbienne et à offrir des surfaces faciles à nettoyer (finition intérieure lisse) et à faciliter l’accès pour le nettoyage et l’entretien réguliers
  • Filtres MERV 8 pour les flux d’air d’alimentation et de reprise permettant des mises à niveau simplifiées vers des filtres MERV 14 (ou une filtration supérieure en amont ou en aval en fonction de l’équipement utilisé)

En option, le système peut être muni de ventilateurs à entraînement direct afin d’éliminer l’utilisation de courroies (et réduire davantage la possibilité d’érosion du matériel) ou, dans certains cas, d’un caisson lavable pour les applications extrêmes.

Le deuxième volet pour satisfaire aux objectifs de QAI en tant que fabricant est de concevoir de l’équipement offrant les niveaux adéquats de QAI dans les espaces de la façon la plus efficace possible sur le plan énergétique. Certaines configurations d’équipement et conceptions de bâtiment permettent d’y arriver plus efficacement que d’autres. De façon générale, les systèmes de récupération d’énergie de l’air d’évacuation permettent notamment d’intégrer la méthode la plus économique d’introduction de l’air extérieur en réduisant la capacité de l’équipement de post-conditionnement nécessaire pour conditionner l’air de l’espace.

Contrôle de la température et de l’humidité et perturbations acoustiques

En outre, la récupération d’énergie air-air nécessite un pourcentage élevé de la charge de l’équipement mécanique et dans le cas de l’énergie enthalpique, le dispositif de récupération s’accorde avec le rapport de puissance sensible (RPS) afin de réduire considérablement la taille de l’équipement de conditionnement d’air et de l’opérer de manière plus efficiente et efficace.

La récupération d’énergie en elle-même n’assure aucunement un contrôle précis de la température et de l’humidité, mais un certain nombre de normes et de caractéristiques offertes en option peuvent être considérées au moment de la sélection de l’équipement de manière à obtenir un meilleur rendement à cet égard. L’utilisation d’un système dédié d’alimentation en air extérieur est certainement une option qui offre la possibilité de séparer les charges d’air extérieur des charges internes sensibles de l’espace. De plus, ce système s’est toujours révélé non seulement une manière simple de contrôler la température et l’humidité, mais s’avère aussi l’une des méthodes les plus économiques (et à bas niveau sonore).

Toutefois, en dehors de la configuration générale, les serpentins d’eau chaude et d’eau froide ont jusqu’à maintenant offert une excellente modulation de la capacité. Si un radiateur électrique est utilisé (soit comme réchauffeur ou pour le post-conditionnement), l’intégration d’un dispositif SCR est fortement recommandée.

L’équipement de Venmar CES offre aussi un certain nombre de caractéristiques supplémentaires pour optimiser le contrôle de la température et de l’humidité et offrir un fonctionnement silencieux. Si un système est configuré pour un chauffage au gaz, il est important de déterminer sa taille en fonction de la capacité réelle (éviter de le surdimensionner) et de vous assurer d’avoir un rapport de débit approprié.

Tous les systèmes intégrés clés en main, que ce soit les pompes à chaleur pour récupération d'énergie sur boucle d'eau, les pompes à chaleur géothermiques ou les unités de condensation par air sont généralement munies d’un ventilateur silencieux (à refroidissement par air) et d’un compresseur auquel on peut ajouter le Variable Refrigerant ControlMD (contrôle variable du fluide frigorigène) pour assurer la modulation de la capacité de détente directe (soit sur le compresseur principal qui agit alors plus comme un dispositif SCR ou sur chaque circuit). Cette mesure permet d’obtenir une capacité de modulation de 10 % à 100 % et d’éliminer la dérivation des gaz chauds qui s’avère particulièrement inefficace, mais qui offre tout de même une performance améliorée de la charge partielle.

La FANWALL TECHNOLOGYMD offre également une méthode de circulation de l’air hautement efficace. Elle améliore considérablement le rendement de transfert de chaleur de tous les principaux composants, en plus d’offrir des capacités supérieures de gestion de la qualité de l’air et une signature acoustique extrêmement silencieuse.

Liens externes
(en anglais seulement)

AEE
ASHRAE
DOE
IAQ Design Guide

USGBC